3 choses à savoir avant d’acheter une machine de construction électrique

juillet 19, 2022| 5 minutes de lecture

L’incitation vers une transition durable s’accélère pour toutes les entreprises, quelle que soit leur industrie. Dans le secteur de la construction, la transition vers des machines plus « vertes » n’est pas seulement une obligation légale, c’est aussi une opportunité pour les affaires. Quelle est donc la meilleure stratégie pour renouveler votre flotte avec des machines de ce type ? Découvrez notre liste ci-dessous, qui présente trois des points à prendre en compte lors de l’achat d’une machine électrique.

1. Types d’équipement

Les équipementiers explorent une variété de méthodes pour réduire ou éliminer complètement les émissions de carbone. De fait, les entreprises qui cherchent à acheter des matériels de construction durables doivent examiner leurs options. Les machines électriques désignent différents types d’équipements, comme les matériels électriques à batterie (souvent appelés VEB), les matériels entièrement électriques et les matériels électriques hybrides.

Voici un rapide tour d’horizon des types de machines électriques du monde de la construction actuellement sur le marché :

Les machines alimentées par câble et les VEB peuvent également entrer dans la catégorie des « équipements entièrement ou totalement électriques ».

  • Matériels électriques hybrides – Les machines de la catégorie hybride utilisent une source d’énergie électrique, comme des batteries, un câble d’alimentation ou des piles à hydrogène, combinée à du diesel. Ces hybrides polyvalents contribuent à combler le fossé entre la technologie actuelle des équipements de construction électriques et les innovations futures qui permettront d’obtenir une densité de puissance similaire à celle du diesel.

Autre type d’équipement à considérer…

2. Impact sur l’Environnement

Comprendre l’impact des équipements électriques sur l’environnement joue un rôle capital lors de la prise de la décision d’acheter telle ou telle machine durable pour un chantier de construction.

Selon un rapport des Nations Unies, environ 23 % des émissions mondiales de CO2 proviennent du secteur de la construction, dont environ 5,5 % des émissions sont dues aux machines. De nombreuses villes et municipalités à travers le monde adoptent de nouvelles règles pour les chantiers urbains, notamment l’introduction de projets de construction à zéro émission. Oslo, Helsinki et Copenhague sont à l’avant-garde en Europe. Dans certains projets, les entrepreneurs disposant d’équipements à émissions nulles ou faibles ont une longueur d’avance sur leurs concurrents.

Les sociétés de location telles que Boels Rental, s’engagent dans ces nouveaux développements en ajoutant des machines électriques à leur flotte. Des matériels entièrement électriques, ainsi que des équipements électriques hybrides, sont disponibles pour que les utilisateurs puissent essayer ces types de machines.

Un autre grand avantage des matériels électriques est la réduction de la pollution sonore. Bien qu’il soit souvent éclipsé par les discussions sur le développement durable, le bruit est une préoccupation majeure pour les agents sur les chantiers ainsi que pour les entreprises et les résidences situées à proximité. Les machines électriques à faible niveau de bruit peuvent contribuer à réduire le niveau sonore élevé qui peut se révéler dangereux et entraîner une perte d’audition, des acouphènes et même des accidents sur le chantier. Et comme les projets de construction à faibles émissions comportent souvent des réglementations sur le bruit, les équipements électriques sont une excellente solution pour répondre à ces deux exigences.

3. Coûts

Carburant, réparations, TCO (Total Cost of Ownership). Ces sujets sont primordiaux lorsqu’il s’agit de choisir le bon type de machine. En ce qui concerne les équipements électriques, il est important de comprendre les coûts associés à ces actifs et de savoir comment ils s’intègrent dans votre budget..

Actuellement, le prix des matériels électriques est supérieur à celui des machines diesel, principalement en raison des coûts associés aux batteries nécessaires pour les alimenter. La hausse des prix tient également compte du temps et des investissements nécessaires à la conception de ce type d’équipement. Certaines études ont toutefois montré que les économies réalisées en renonçant au diesel et la réduction des coûts d’entretien pourraient compenser l’augmentation initiale du prix d’achat. 

Deux autres considérations importantes sont les infrastructures suffisantes pour obtenir de l’électricité et les temps de recharge. À l’instar des véhicules particuliers électriques, la construction et l’entretien de l’infrastructure nécessaire à la circulation des équipements électriques est un défi permanent que l’UE et ses pays membres s’efforcent de relever.

Entre-temps, des équipementiers comme Volvo ont mis au point des machines utilisant des batteries au lithium-ion qui peuvent être rechargées à l’aide d’une prise électrique de 220/240 volts. Ils étudient également des options telles que les banques d’énergie mobiles et les panneaux solaires qui pourraient fournir de l’énergie lorsque le réseau électrique local n’est pas accessible. Pour relever les défis actuels en matière d’infrastructure, les entreprises ont investi massivement dans des batteries à chargement rapide pouvant durer toute une journée de travail. Volvo, Bobcat, JCB, Caterpillar et d’autres équipementiers ont récemment mis sur le marché des machines dont les batteries peuvent être autonomes pendant 6 à 8 heures par jour et être rechargées en 2 à 4 heures.

Un dernier élément à prendre en compte est la valeur résiduelle et la valeur de revente. Les machines électriques sont encore en développement et leur nombre sur le marché est largement inférieur à celui des équipements diesel conventionnels. En outre, la grande majorité des matériels électriques d’occasion sont actuellement utilisés dans leur premier cycle de vie et n’ont pas encore fait l’objet de transactions sur le marché du matériel d’occasion. Ritchie Bros. recueillera davantage de données sur les transactions d’équipements électriques dans les années à venir, mais nous avons récemment publié un rapport sur les principales tendances et les valeurs résiduelles des machines électriques d’occasion. Un autre élément à garder à l’esprit est le temps d’utilisation de la machine. Avec les équipements électriques, il n’y a pas de temps mort. Lorsque l’opérateur cesse de travailler avec la machine, le moteur électrique s’arrête, ce qui réduit considérablement le temps d’utilisation.

La morale de l’histoire ? La transition durable est un enjeu sur le long terme. Les réglementations deviennent de plus en plus strictes, l’Union européenne ayant adopté les normes d’émission de la phase V. Les observateurs prévoient que d’ici 2029, la majorité des machines utilisées dans la construction, l’exploitation minière et l’agriculture seront électriques. Si vous êtes prêt à ajouter des matériels électriques à votre parc, il existe d’excellentes options pour répondre à vos besoins, qu’il s’agisse de VEB ou d’équipements électriques hybrides. C’est une période passionnante pour le marché et les machines électriques sont en plein devenir.

Vers le haut